Boké : le salon de l’orientation (SDO) s’achève sur une note de satisfaction

Après les régions de Faranah, N’Zérékoré, Kankan, Labé, Mamou et Kindia, le salon de l’orientation (SDO) des futurs bacheliers s’est tenu hier lundi, 23 Mai 2022 à Boké devant les autorités de l’éducation et de nombreux élèves.

Après la cérémonie, les chefs de la mission ont profité pour tirer le bilan de la tournée.

D’abord, le Directeur du service de la modernisation de l’information au ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique, M. Zakaria Diallo s’est dit satisfait étant donné que l’objectif est quasiment atteint. « Il y a eu toute une mobilisation, toute une motivation des bacheliers à s’outiller et à s’informer pour pouvoir faire des choix qui correspondent à leur aspiration professionnelle », a dit M. Diallo tout en remerciant l’ensemble des cadres qui se sont impliqués pour la réussite de la mission.

Ensuite, le conseiller chargé des questions de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, M. Zaïnoul Abidine Barry, a aussi exprimé sa satisfaction d’avoir réussi à faire passer le message du ministre Alpha Bacar Barry et du département de l’enseignement qui offre plusieurs opportunités de formations aux jeunes élèves pour construire leur avenir.

« C’est un bilan positif. La mobilisation a été de taille et les messages ont été passés clairement vers les élèves, les parents et les encadreurs des différents établissements. Nous avons pu passer les messages de sensibilisation et d’orientation pour mieux éclairer les élèves sur les filières qui existent à l’ETFP et les passerelles qui existent entre l’ETFP et l’enseignement supérieur. Des stands ont été installés partout et les élèves sont passés visiter pour connaître les filières et les programmes de formation qui existent dans nos écoles. Désormais, ces élèves doivent choisir des filières qui peuvent permettre d’accéder facilement à l’emploi », a-t-il conseillé avant d’insister sur le fait que l’enseignement technique ne constitue plus un plan B dans le choix des bacheliers ; mais plutôt, le plan A.

A souligner qu’à Boké également, la mission de l’ETFP a profité de l’occasion pour visiter le CFP, l’école de soins de santé communautaire, l’ENI et l’ERAM où elle a échangé avec les encadreurs et les apprenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *