UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

𝗟𝗘 𝗡𝗨𝗠𝗘́𝗥𝗜𝗤𝗨𝗘 𝗗𝗔𝗡𝗦 𝗟’𝗘𝗡𝗦𝗘𝗜𝗚𝗡𝗘𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗧𝗘𝗖𝗛𝗡𝗜𝗤𝗨𝗘, 𝗗𝗘 𝗟𝗔 𝗙𝗢𝗥𝗠𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗣𝗥𝗢𝗙𝗘𝗦𝗦𝗜𝗢𝗡𝗡𝗘𝗟𝗟𝗘 𝗘𝗧 𝗗𝗘 𝗟’𝗘𝗠𝗣𝗟𝗢𝗜 𝗔𝗨 𝗖𝗘𝗡𝗧𝗥𝗘 𝗗𝗘𝗦 𝗗𝗘́𝗕𝗔𝗧𝗦 𝗗𝗨 𝗜𝗩 𝗣𝗔𝗡𝗘𝗟

Le numérique joue un rôle de plus en plus indispensable dans l’enseignement technique et la formation professionnelle. Les technologies numériques telles que les plates-formes d’apprentissage en ligne, les outils de réalité virtuelle, les logiciels de conception et de modélisation peuvent aider à améliorer l’efficacité de la formation professionnelle et à renforcer les compétences acquises.
Ce panel a été animé par 𝗗𝗿𝗲 𝗗𝗶𝗮𝗸𝗮 𝗦𝗶𝗱𝗶𝗯𝗲́, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, 𝗠. 𝗕𝗮𝗺𝗯𝗮 𝗢𝗹𝗶𝗮𝗻𝗼, Secrétaire général du Ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, 𝗠. 𝗛𝗮𝗺𝗶𝗱𝗼𝘂 𝗗𝗶𝗮𝗹𝗹𝗼, Directeur national du Numérique du METFPE, Mme 𝗔𝗺𝗶𝗻𝗮 𝗔𝗯𝗼𝘂 𝗞𝗵𝗮𝗹𝗶𝗹, Administratrice Générale Fondation Orange, M. 𝗔𝗺𝗮𝗻 𝗔𝗻𝗴𝗼𝗿𝗮, Représentant Festo Afrique de l’Ouest, Cote d’Ivoire et M. Alpha Diallo 𝗔𝗹𝗽𝗵𝗮 𝗗𝗶𝗮𝗹𝗹𝗼, Directeur de NETSEN Groupe.
Dans les débats, Dre Diaka Sidibé a révélé que l’intégration du digital dans les écoles offre une meilleure manière d’apprendre. Elle invite les apprenants à se servir du numérique pour revaloriser et moderniser leur métier.
Pour sa part, le Directeur national du numérique de l’ETFP, M. Hamidou Diallo, a mis en avant le travaille numérique en cours au département à travers la mise en place de la plateforme Parcours Pro qui permet de maîtriser les effectifs, dématérialiser le paiement des bourses, rendre les écoles autonomes en matière de gestion des effectifs, la mise en place de la bibliothèque virtuelle, etc.
M. Aman Angora, Représentant Festo Afrique de l’Ouest Cote d’Ivoire, a rappelé l’appui de sa direction aux écoles d’ETFP dans des nombreux pays car, elle constitue le premier sponsor des Olympiades des métiers dans le monde. Et, en Guinée, Festo travaille dans le tissu éducatif de l’ETFP.
M. Alpha Diallo, Directeur de NETSEN Groupe a aussi encouragé les jeunes à apprendre les métiers pour éviter le chômage.
Les meilleures pratiques, les questions de couts et d’accessibilité liées à l’utilisation des technologies et les implications éthiques et de protection des données ont été longuement abordées pour le bien des apprenants.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn