UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

𝗟𝗘𝗦 𝗠𝗜𝗡𝗜𝗦𝗧𝗥𝗘𝗦 𝗗𝗘 𝗟’𝗘́𝗗𝗨𝗖𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗨 𝗠𝗔𝗟𝗜 𝗘𝗧 𝗗𝗘 𝗟𝗔 𝗖𝗘𝗡𝗧𝗥𝗔𝗙𝗥𝗜𝗤𝗨𝗘 𝗘́𝗠𝗘𝗥𝗩𝗘𝗜𝗟𝗟𝗘́𝗦 𝗣𝗔𝗥 𝗟𝗘𝗦 𝗜𝗡𝗡𝗢𝗩𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡𝗦 𝗔̀ 𝗟’𝗘𝗧𝗙𝗣 𝗘𝗡 𝗚𝗨𝗜𝗡𝗘́𝗘

En marge de l’atelier régional sur le déploiement du nouveau modèle de financement du 𝗚𝗣𝗘, les ministres Malien et Centrafricain de l’éducation ont visité le 𝗖𝗙𝗣 𝗗𝗼𝗻𝗸𝗮, 𝗹’𝗘𝗡𝗣𝗘𝗧𝗣 et le 𝗖𝗙𝗣 𝗠𝗮𝘁𝗼𝘁𝗼.
Dans ces différents centres, les deux ministres se disent émerveillés par les innovations apportées par leur homologue, Alpha Bacar Barry.
Pour 𝗗𝗿 𝗔𝗯𝗼𝘂𝗯𝗮𝗸𝗮𝗿 𝗠𝗼𝘂𝗸𝗮𝗱𝗮𝘀-𝗡𝗼𝘂𝗿𝗲́ de la République Centrafrique, le cas guinéen constitue « une école » pour les autres pays africains. C’est pourquoi, il a vivement félicité son homologue de Guinée pour ses initiatives en faveur de l’ETFPE.
Quant à la ministre Malienne de l’éducation, 𝗠𝗮𝗱𝗮𝗺𝗲 𝗦𝗶𝗱𝗶𝗯𝗲́ 𝗗𝗘𝗗𝗢𝗨𝗔 𝗢𝘂𝘀𝗺𝗮𝗻𝗲, elle a promis d’intégrer les innovations guinéennes dans son pays. « Nous nous réjouissons des innovations guinéennes et ce que nous voyons dans ces CFP nous servira d’expérience », a-t-elle dit.
De son côté, le ministre 𝗔𝗹𝗽𝗵𝗮 𝗕𝗮𝗰𝗮𝗿 𝗕𝗮𝗿𝗿𝘆 a expliqué à ses homologues, la genèse de l’initiative chantier école où les apprenants mettent en pratique leurs compétences académiques dans la rénovation de leur propre école.  » 𝗡𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝗺𝗺𝗲𝘀 𝗵𝗲𝘂𝗿𝗲𝘂𝘅 𝗱𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗻𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗻𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗲̀𝗴𝘂𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗠𝗮𝗹𝗶 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗖𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 « , a-t-il rassuré.
Au 𝗖𝗙𝗣 𝗠𝗮𝘁𝗼𝘁𝗼 qui a environs 𝟭𝟲𝟰𝟬 𝗮𝗽𝗽𝗿𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁𝘀, le directeur de l’école a donné des détails sur les différentes filières existantes avant de faire visiter les différents ateliers.
La visite s’est achevée par une prise d’image avec l’apprenant, 𝗥𝗼𝗴𝗲𝗿 𝗟𝗼𝘂𝗮, qui a fabriqué une voiture à l’𝗘𝗥𝗔𝗠 𝗱𝗲 𝗦𝗶𝗴𝘂𝗶𝗿𝗶.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn