CONSEIL ORDINAIRE DE CABINET

Sous la présidence du Secrétaire Général Ministre par Intérim du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle M. Michel KOIVOGUI, le conseil ordinaire de Cabinet s’est tenu ce lundi 25 Octobre 2021 de 09h00 à 12h40 dans la salle de conférence du département en présence du Chef de Cabinet, les Conseillers, les Directions Nationales et les Chefs Services.

Cinq (5) points étaient à l’ordre du jour :

1- Information Générale

2- Compte rendu sur le CETA et les Écoles de Santé

3- Organisation académique de l’année 2021-2022

4- Information sur les Fonds du ProDEG

5- Divers

Au titre du premier point inscrit à l’ordre du jour, M. le Secrétaire Général a informé le Conseil du processus normal du traitement des copies des candidats suite au concours de recrutement dans les Institutions de Formation Technique Professionnelle Publique et Privée. À ce niveau toutes les copies ont été acheminées au niveau du Service Examens.

Toujours au titre de l’Information Générale , le Secrétaire Général a également informé le conseil sur les nouvelles mesures concernant le contrôle régulier des agents dans les services et dans les écoles. Il a invité les Directions Nationales et le Cabinet à faire du contrôle des agents leur cheval de bataille.

Prenant la parole au titre du premier point , le Directeur National de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle Publique DNETFPPU a informé le conseil sur le déploiement des superviseurs dans les écoles lors de l’ouverture des classes pour constater l’effectivité de cette ouverture.

Il a également attiré l’attention du conseil sur l’absence de certains formateurs de l’École Régionale des Arts et Métiers ( ERAM) de Siguiri. À ce niveau le conseil a envisagé des mesures disciplinaires contre ces formateurs. Et le Secrétaire Général à son tour a demandé la remontée de la liste de ces formateurs absents à la Direction Nationale afin de prendre des dispositions pour que les apprenants ne souffrent pas. Il a aussi demandé d’élargir le même contrôle au niveau des services concernant les agents mutés qui s’absentent.

Le deuxième (2) point concernant le compte rendu sur le CETA et les Écoles de Santé a été abordé respectivement par le Conseiller Juridique M. BEAVOGUI qui préside la Commisssion de travail chargée de présenter le rapport sur cette École CETA.

Dans sa prise de parole, il a parlé du début des travaux de la Commission qui n’est pas encore terminée. C’est pourquoi dit-il je sollicite un léger temps afin de réunir toutes les parties impliquées dans ce dossier pour que je présente en fin le rapport final.

Après débat sur ce point , le conseil a ordonné à la Commission d’accélérer ce dossier et surtout d’aller sur le terrain pour toucher du doigt les réalités.

Concernant les écoles de santé, la Commission présidée par le Conseiller en Charge de l’Enseignement Technique M. Richard a présenté son rapport d’analyse contenant des recommandations qui sont entre autres:

* Élaborer des Outils de Contrôle;

* Actualiser la Carte Scolaire;

* Fournir des Spécimens de Constructions des Infrastructures de Santé.

Le Troisième (3) point Concernant l’Organisation de l’année académique 2021-2022 , le Secrétaire Général a demandé à tout le monde de faire la proposition dans ce sens. Finalement c’est la proposition du DNETFPPU qui a été validée par le conseil.

Au titre du quatrième (4) point de l’ordre du jour, le Secrétaire Général prenant la parole a demandé la transparence par rapport aux fonds qui seront alloués aux écoles par le Programme Décenal de l’Éducation en Guinée (ProDEG). Pour lui , les Directions Nationales et Insprections doivent être au courant des montants mis à la disposition des écoles pour la réalisation des activités. À cet effet Madane la Directrice du Bureau de Stratégie et de Dévelopment BSD a fait une présentation des différents montants qui seront mis à la disposition des écoles . Elle a informé le conseil de l’avancement du traitement de ce dossier au Budget.

Dans le divers dernier point inscrit à l’ordre du jour, la Cheffe Service Genre et Équité a fait un plaidoyer pour l’aménagement d’une nouvelle cabine ( Toilette) pour les femmes. Chose qui a été tout de suite accepté. Dr. Baba Diané DNETFPPU a aussi attiré l’attention du conseil sur les pièces utiles et utilisables réalisées lors des examens pratiques notamment les tables bancs dans les CFP. À ce niveau le Secrétaire Général a posé la question au conseil par rapport à l’utilisation de ces pièces. Puisque certaines écoles expriment le besoin.

Le Conseiller en charge de l’Enseignement Technique a fait une proposition allant dans le sens de recenser toutes les institutions qui sont en besoin avant de procéder à la répartition. Avant de lever la séance, le Secrétaire Général a demandé à tout le monde l’esprit d’équipe pour le bonheur du Ministère.

Service Communication et Relations Publiques du METFP